Comment dessiner un œil réaliste ?

œil réaliste au crayon gris

Bonjour à tous ! Réussir le regard est LE défi majeur de tout portraitiste qui se respecte car il reflète la vie, l’âme de celui ou celle que l’on dessine !

J’avais déjà abordé ce sujet lors de mon défi jour 17, mais il m’a semblé important d’y revenir un peu plus en détails dans cet article !

Dessiner un œil et plus particulièrement un œil réaliste, expressif, peut paraître compliqué à première vue mais on peut facilement éviter les erreurs les plus fréquentes en apprenant :

  • Comment dessiner la forme correcte,
  • Comment le rendre “réaliste” en maîtrisant les valeurs,
  • Comment soigner les détails,
  • Comment poser les contrastes aux bons endroits !!!

OBSERVER

Oeil féminin en couleurs
Réussir à reproduire l’étincelle de vie !

Les principales erreurs à éviter :

L’œil humain a une forme légèrement en amande, plus ou moins d’ailleurs selon les personnes, dont il faut en tenir compte absolument !

Les exemples ci-dessous vont nous permettre de comprendre les erreurs les plus fréquentes à ne pas faire :

  • Ne pas respecter la forme naturelle de l’oeil,
  • Ignorer les volumes,
  • Oublier la transparence et la lumière,
  • Maltraiter les détails (orientation cils, grain de la peau, etc.)

Attention, mes critiques n’ont pas pour vocation de me moquer mais d’illustrer avec des dessins de débutants les travers les plus fréquents des portraitistes amateurs !

Dans l’exemple ci-contre le dessin cumule plusieurs erreurs même si la forme globale de l’œil et le positionnement sont respectés :

Dessin crayon oeil humain
  • Les valeurs sont mal équilibrées, ce qui rend le dessin plat,
  • les détails ne sont pas soignés et presque caricaturaux ce qui donne un aspect enfantin au dessin !

Ici par contre ce sont principalement les ombres qui faussent le dessin et gêne son équilibre ! La structure de l’œil est bien reproduite et correcte mais les ombres sont mal maîtrisées ! Résultat :

Détail oeil homme au crayon graphite
  • Un manque de transparence,
  • Une absence de lumière et un rendu artificiel.

Le matériel

Le dessin ci-dessous a été réalisé uniquement avec :

  • Un crayon B5
  • Une estompe moyenne
  • Une gomme mie de pain
  • Une feuille Canson blanche grain fin A4

Réussir la forme à coup sûr !

Je commence mon dessin par une esquisse rapide de l’œil et de ses contours sans m’attacher aux détails.

Pour éviter l’écueil le plus courant, il existe une méthode simple en 3 étapes, qui permet de reproduire facilement la forme naturelle d’un œil humain :

On trace un horizon et un soleil couchant…

2

On poursuit le trait à gauche en descendant au-dessous de la ligne d’horizon puis on remonte légèrement pour tracer à nouveau une courbe qui va rejoindre le bord droit.

On marque le pli supérieur de la paupière en traçant une ligne au-dessus.

3

On termine par le tracé de l’iris et de la pupille.

Attention ! L’iris est bien rond mais son bord supérieur est légèrement caché sous la paupière supérieure !

Attention cependant de ne pas forcer le trait comme moi pour pouvoir effacer facilement votre ligne horizontale, de toute manière ayez toujours la main légère lors de l’esquisse afin de pouvoir corriger si nécessaire !

Obtenir le réalisme !

Esquisse de départ dessin oeil

Je dessine, en m’inspirant du modèle, le sourcil en traçant des petits traits qui tiennent compte de l’implantation naturelle des poils.

Je définis l’iris et la pupille, j’assombris cette dernière en conservant des bords francs et très foncés.

esquisse étape 2 oeil réaliste

A l’inverse j’évite un trait trop appuyé sur les contours de l’iris qui resteront légèrement flous pour garder un effet naturel.

Je trace à partir de la pupille des traits comme si je dessinais un soleil et ses rayons!

Construction iris dessin oeil réaliste

Je commence à mettre en place les cils en respectant l’implantation naturelle, je pars du bord de la paupière, je descends un peu et je remonte mon trait vers les sourcils.

Je floute avec l’estompe l’iris tout en conservant intacte la zone de reflet de la lumière.

Mise en place ombres et contrastes dessin oeil

Je retravaille l’iris avec l’estompe et j’accentue les stries caractéristiques de l’iris en y rajoutant les “tâches” qui marquent la surface comme des mini-brèches !

Mise e,n place des contrastes dessin oeil réaliste

Je continue le travail de mise en volume en travaillant avec l’estompe le blanc de l’œil pour donner l’effet de volume du globe oculaire.

Toujours avec un gros travail d’estompage, je creuse la paupière supérieure et je termine la mise en place du sourcil en respectant l’implantation naturelle des poils de la même manière qu’avec les cils précédemment.

Le résultat final :

Dessin oeil réaliste terminé
Un œil avec un rendu “réaliste”

Les tonalités de la paupière supérieure et inférieure sont posées, ceci permet de d’apporter du réalisme au dessin, en donnant de la profondeur et du volume.

Les zones sombres sont accentuées et le passage en délicatesse de la gomme mie de pain sur l’iris permet de donner la transparence.

Voilà ! A vous maintenant !

Laissez-moi vos commentaires en-dessous, je serais ravie de savoir si cet article vous a servi ou si vous avez rencontré des difficultés dans la réalisation de votre dessin.

Bonne continuation artistique à tous 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 7
  •  
  •  
    7
    Partages
  •  
    7
    Partages
  •  
  • 7
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *